Rétention d’eau, alimentation et longe-côte, comment cela marche ?

Rétention d’eau, alimentation et longe-côte, comment cela marche ?

Marie Bayaut, Diététicienne nutritionniste à Hendaye

Nous sommes nombreux à déplorer des jambes lourdes, des chevilles gonflées quand il fait chaud ou encore, chez les femmes, de la cellulite. Le longe-cote peut vous aider.

Tous ces désagréments peuvent être le signe d’une rétention d’eau. 

La rétention d’eau c’est quoi ?

C’est l’accumulation « anormale » d’eau dans les tissus du corps résultant d’un dysfonctionnement du mécanisme de régulation de l’eau par l’organisme. Cela crée des gonflements, appelés « œdèmes », de certaines parties du corps.

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ? 

Les causes sur lesquelles on ne peut pas toujours agir : un traitement médicamenteux, un dérèglement hormonal ou encore certaines pathologies cardiaques et rénales.

Les causes sur lesquelles on peut agir : une alimentation trop salée, la sédentarité, une mauvaise circulation sanguine.

Comment limiter la rétention d’eau ?

Premièrement, en faisant attention à son apport en sel. 

Le sel est un exhausteur de goût et utilisé pour conserver. C’est ainsi qu’on le retrouve, en quantité importante, dans les produits transformés y compris sucrés telles les viennoiseries et dans les conserves. 

La recommandation de sel est de 6 à 7 g par jour alors que nous en consommons entre 10 et 12 g. Alors on sale normalement ses plats, on ne resale pas à table et on pense aussi à utiliser des épices et des herbes aromatiques pour donner du goût. On peut également diminuer la consommation de certains aliments particulièrement salés (charcuteries, olives, fromages, biscuits apéritifs, pain, bouillon cube). Les produits préparés industriels renferment souvent beaucoup de sel, auquel s’ajoutent en général du gras et du sucre. Ces aliments doivent être consommés occasionnellement. On pense aussi à bien s’hydrater tout au long de la journée en buvant idéalement 1,5 litre d’eau.

Deuxièmement, en pratiquant une activité physique régulière telle que le longe côte. En effet, la marche dans l’eau est un des sports préconisés en cas de rétention d’eau souvent associée à de la cellulite. En effet :

  • L’exercice effectué dans l’eau va solliciter davantage les muscles et permettre une meilleure tonification de la silhouette.
  •  Les mouvements réalisés dans l’eau créent des remous qui ont un effet massant sur le corps.
  • La fraîcheur de l’eau va stimuler la circulation sanguine et lymphatique et favoriser le retour veineux.

Une alimentation saine et modérément salée, et une bonne hydratation associées à la pratique du longe côte seront vos alliées pour diminuer votre rétention d’eau.

Le longe-cote et ses bienfaits.

longe-cote

Laisser un commentaire