Les bienfaits de l’eau de mer sur notre corps !

Les bienfaits de l’eau de mer sur notre corps !

Les bienfaits de l’eau de mer sur le corps sont connus des Grecs et des Égyptiens depuis l’antiquité.
Plus tard, au XVI siècle Ambroise Paré met en exergue les propriétés de l’eau de mer.
Au XVII siècle, les Anglais sous l’impulsion du Docteur Floyer tentent les premiers essais thérapeutiques par l’eau de mer et les premiers bains sont créés.
C’est à la fin du XVIII siècle que la France sera atteinte par cet engouement des bains de mer à but thérapeutique. C’est ensuite fin du XIX siècle avec le développement des transports ferroviaires et automobiles que la mode des bains de mer évoluera réellement.

Cet engouement s’explique facilement par les bienfaits incontestables de l’eau de mer qui ne sont aujourd’hui plus à prouver. Mais quels sont-ils exactement? L’eau de mer est composée de Minéraux (Magnésium, Calcium et Potassium) bénéfiques pour notre santé qui agissent sur de multiples aspects, découvrons-les.

L’eau de mer agit sur notre circulation sanguine

En effet, suivant le principe d’Archimède, notre corps, dans cet élément liquide, bénéficie d’une diminution de la pesanteur. Ceci favorise une meilleure circulation artérielle et veineuse. Lorsque nous marchons dans la mer nous favorisons un meilleur retour veineux. Cela permet une meilleure oxygénation de nos muscles, ce qui diminue de ce fait les douleurs musculaires.
La marche aquatique, ou longe-côte, agit de manière importante sur la vasomotricité en contractant les vaisseaux sanguins. Cette action développe ainsi une circulation veineuse ayant une action positive sur notre mécanique osseuse et notre système nerveux. En évoluant dans l’eau de mer, nous évitons des traumatismes articulaires souvent inhérents à une pratique sportive telle que le jogging, la musculation etc…

Les bienfaits de l’eau de mer sur la peau

La peau, le plus grand organe du corps humain, est composé de trois couches : l’Épiderme (couche superficielle), le Derme (couche intermédiaire), l’Hypoderme (couche profonde). Ces couches sont des barrières de protection de l’organisme du monde extérieur mais elles assurent aussi d’autres fonctions vitales.
Les travaux menés en 1960 à Bordeaux par le professeur JJ Dubarry ont démontré que l’eau de mer dilate les pores de la peau. Une peau dilaté laisse entrer les ions négatifs, les ions Sodium et Potassium qui atteignent les vaisseaux capillaires. Dans le même temps le Magnésium et le Potassium pénètrent ainsi dans les muscles. Cela permet une meilleure récupération après une séance de sport et évite les courbatures et les crampes. Cela agit aussi sur les douleurs dorsales et les lombalgies.
Le calcium présent dans l’eau de mer atteint aussi les os ce qui les renforce.

bienfaits de l'eau de mer

Parmi les bienfaits de l’eau de mer sur la peau on note qu’elle :


 Améliore l’hydratation de la peau
 Favorise la cicatrisation
 Lutte contre la bactérie responsable de l’acné
 Réduit l’inflammation
 Permet d’équilibrer le PH de la peau
 Exfolie la peau et en améliore ainsi ses fonctions.
 Débarrasse la peau des toxines et améliore ainsi son éclat

L’eau de mer agit sur notre système nerveux

Après une immersion dans l’eau de mer de 10 minutes, l’organisme ressent un effet relaxant. La combinaison du bruit des vagues, de l’effet de flottement dans l’eau et l’effet des oligo-éléments est très positive. En effet, elle permet de libérer de nombreuses tensions physiques et psychologiques. Le rythme des vagues va progressivement agir sur la ventilation et sur le rythme cardiaque via le phénomène de cohérence cardiaque.

La richesse de l’eau en Iode stimule l’action de la thyroïde donc une meilleure diffusion des hormones dans l’organisme. De plus, si l’on a la chance de pratiquer par temps ensoleillé, le corps recevra en plus sa dose quotidienne de vitamine D .

L’eau de mer aide ainsi à combattre la dépression, l’insomnie et les troubles de l’humeur.

L’eau de mer un allié contre le surpoids

La flottabilité engendrée par l’eau de mer offre une sensation de légèreté qui permet de se déplacer plus facilement. Ce déplacement se fait sans traumatiser ses articulations, cartilages, ligaments ou tendons. De ce fait, la marche aquatique est une activité possible et même conseillée lorsque l’on est en surcharge pondérale.
La pression de l’eau exercée sur la peau et sur les muscles à un effet drainant considérable qui favorise la circulation sanguine et l’élimination des toxines.
La pratique en eau froide augmente les effets positifs sur la dépense énergétique. En effet, pour maintenir la température centrale du corps ce dernier va augmenter sa dépense énergétique ce qui va entraîner une perte de calories supplémentaire.
La pratique du longe-côte est donc conseillée dans la lutte contre le surpoids.

L’air marin est bénéfique pour notre système respiratoire

L’air iodé est bien connu pour être un décongestionnant naturel des voies respiratoires. Les molécules d’eau de mer inspirées nettoient les sinus et permettent de nettoyer les voies aériennes. De plus, dans des conditions d’eau froides, les défenses naturelles augmentent leur résistance et le système immunitaire global va être stimulé et amélioré.
L’air marin est plus riche en oxygène et plus pauvre en CO² que l’air continental. Par conséquent, la respiration est plus efficace et les organes reçoivent plus d’oxygène. La forte charge en ions négatifs de l’air marin va également favoriser les échanges d’oxygène entre les poumons et le sang et entre le sang et les tissus. Cette action a notamment un effet bénéfique sur les maladies respiratoires.

Laisser un commentaire