Longe-côte et immunité

Longe-côte et immunité

Véronique Tropamer Naturopathe Hypnothérapeute

Marcher, c’est bon pour la santé ; dans l’eau, c’est encore meilleur ! 

NOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE EST COMPOSÉ DE 4 GRANDES BARRIÈRES

1. Barrière biologique influencée par : la nutrition, l’environnement, le stress, l’âge, la sédentarité et le système hormonal 2. Protection mécanique et chimique : les muqueuses (bronches et intestins) 3. Immunité non spécifique : les cellules immunitaires innées 4. Immunité spécifique : à médiation cellulaire et à médiation humorale

Notre potentiel de défense et de guérison est réellement très puissant, alors prenons le temps de le renforcer, ré-approprions nous notre santé !!! Pour cela, nous pouvons agir sur les 2 premières barrières (biologique et mécanique/chimique) 

Nous savons que le longe-côte est excellent pour les systèmes circulatoire – respiratoire et musculaire, le dos, et l’équilibre, mais savez vous que grâce à tous ces effets … le longe-côte renforce notre immunité.

COMMENT LE LONGE-CÔTE RENFORCE-T-IL NOTRE IMMUNITE ?

Quatre atouts majeur : eau – air marin – soleil – efforts progressifs

l’eau fraiche stimule les circulations sanguine et lymphatique, ce qui nous permet d’éliminer les toxines qui nous empoisonnent (lentement mais sûrement) pour laisser la place à une meilleure oxygénation des cellules. Les échanges intestin/circulation sanguine sont alors améliorés ce qui facilite la récupération des micro-nutriments (minéraux, vitamines et oligo-éléments) dont se nourrissent nos cellules.

l’air marin, ion négatif et iode : on s’oxygène tout en nettoyant nos voies respiratoires et en nous reminéralisant. Plus la respiration est profonde, plus on absorbe des ions négatifs et de l’iode, essentiels à notre métabolisme. Les ions négatifs : fines particules chargées électriquement et très concentrées à la surface de l’eau, agissent essentiellement à travers les voies respiratoires, mais aussi via la voie cutanée. Ils favorisent les échanges entre les cellules, et la pénétration d’oxygène au niveau pulmonaire ainsi les ions négatifs améliorent notre humeur, notre sommeil et notre concentration. Tous ces bienfaits nous rendent moins vulnérables au stress et donc… renforcent notre système immunitaire d’autant plus lorsqu’ils sont associés à l’iode. Les ions négatifs ne changent pas votre âge, mais ils permettent de lutter contre le vieillissement !

le soleil et la vitamine D : l’exposition du visage, des mains et des avant- bras, 10 à 15 minutes, 2 à 3 fois par semaine, au soleil, comble 80 à 90% de nos besoins en vitamine D. 

La vitamine D est un grand protecteur du système immunitaire car elle favorise la quantité et la qualité des globules blancs et rouges. Elle augmente donc naturellement notre vitalité, elle maintient notre équilibre nerveux, notre équilibre acido-basique.

les efforts progressifs par petites foulées ou mouvements amples réduisent régulièrement le di-stress (mauvais stress), un des premier facteur de notre perte d’immunité. 

Pour bénéficier de tous les bienfaits du longe-côte sur le système immunitaire, il est primordial d’avoir une excellente hygiène de vie, une bonne alimentation et un sommeil suffisant et réparateur.

Maintenant … à l’eau !!!

En aucun cas les informations et conseils proposés ici ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé. 

La publication a un commentaire

  1. Neji Ben Aissa

    Je suis un longeur et je suis tout à fait d’accord concernant les bienfaits de la mer sur le corps.

Laisser un commentaire