Comment bien choisir sa combinaison de longe-côte ?

Comment bien choisir sa combinaison de longe-côte ?

De nombreuses combinaisons en néoprène existent. Elles sont conçues différemment en fonction des activités auxquelles elles sont destinées. (Plongé, surf, longe-côte, etc.) Pour pratiquer la marche aquatique toute l’année, il est important de s’équiper afin de rester au chaud. La combinaison de longe-côte a ses spécificités. Elles sont caractérisées par leur facilité de mouvement qu’elle offre à ses usagers. Le choix de votre combinaison doit se baser sur 2 critères :

  • La température de l’eau dans laquelle vous pratiquez.
  • L’amplitude de mouvement recherché.

La température, un facteur clé du choix de l’épaisseur de la combinaison

La température du milieu aquatique dans lequel vous pratiquez vos sessions de longe-côte va être un élément déterminant sur votre choix de l’épaisseur de la combinaison. Nous allons voir quelle épaisseur choisir en fonction de la température :

Pour une eau inférieure à 12°C :

Il est conseillé d’opter pour une combinaison intégrale de 5 et 4mm d’épaisseur. En effet, les combinaisons 5/4/3 sont parfaitement conçues pour vous accompagner longer dans des eaux très froides. Malgré leur épaisseur, elles offrent une grande amplitude de mouvement, ce qui est très apprécié des longeurs.

Avec une eau située entre 12 et 17°C :

Privilégiez une combinaison 4/3. Elles sont faciles à enfiler et permettent de pratiquer le longe-côte toute l’année.

Pour une eau comprise entre 17 et 20°C :

Il est préférable de mettre une combinaison 3/2 . Elles sont faciles à mettre et à retirer. De plus, elles vous assurent un confort dans vos mouvements.

Avec une eau supérieure à 20°C :

Il est recommandé de mettre une combinaison shorty 2mm. Elle vous offre une grande liberté de mouvement.

Il est important de rappeler que le vent peut également donner froid aux longeurs. Fort heureusement la matière en néoprène des combinaisons à un effet coupe-vent permettant de garder votre corps au chaud.

Choisir une combinaison adaptée à son environnement et sa morphologie

Contrairement à la plongée, il est normal qu’une combinaison laisse une légère entrée d’eau. L’eau se réchauffe au contact de la peau et crée une isolation thermique efficace. 

Au sein des  marques, il existe plusieurs gammes : entrée, moyenne et haut de gamme.  En fonction du néoprène et des coutures en dépend le confort, la durabilité et flexibilité de votre seconde peau.

Une combinaison d’hiver, avec un néoprène plus épais, serait logiquement moins flex qu’une combinaison fine estivale.

La flexibilité (aussi appelé le Stretch) est la capacité élastique du néoprène.  Il existe des zones de Stretch où la combinaison serait plus ou moins souple selon les zones. 

Les différents types de fermeture d’une combinaison

Le Back Zip :

Longue fermeture le long de la colonne vertébrale. Système plus facile quand vous enfilez votre combinaison mais moins isolant au contact de l’océan.

Exemple de combinaison Back Zip

Le Front Zip :

La fermeture est à l’avant, au niveau de votre buste. Le niveau d’étanchéité reste moyen car l’eau peut rentrer des deux côtés. Système facile à enfiler offrant une véritable liberté de mouvement. 

Le Chest Zip :

Il est placé au même endroit que le front zip mais la fermeture s’ouvre uniquement d’un côté.

Exemple de Chest Zip

Il s’agit d’un système plutôt étanche (une possible entrée d’eau), vous laissant plus de souplesse dans vos mouvements. Ce système peut être cependant un peut plus difficile à enfiler pour certains longeurs.

Zip Free :

Il s’agit du même système que le chest zip mais sans fermeture. Après avoir pris l’habitude du système, il apparaît comme étant le plus confortable et souple pour le  pratiquant. Possédant une ouverture plus grande pour faire passer son corps, des possibles entrées d’eaux sont à noter. Tout comme le Chest Zip ce système peut être cependant un peut plus difficile à enfiler pour certains longeurs.

Exemple Zip Free d’une combinaison sans fermeture

Il existe des fermetures spécifiques aux combinaisons de longe-côte : 

Dual Zip :

Ouverture de la combinaison par l’avant et par l’arrière.  

Front Zip :

Il ne s’agit pas du front zip classique comme en surf, mais une fermeture verticale du nombril jusqu’au cou (un back zip inversé). 

Une combinaison facilement enfilée pour être à l’eau le plus rapidement ! 

Exemple de combinaison de longe-côte Front Zip

Des patchs et panneaux néoprènes peuvent être cousus sur certaines zones de frottement (genoux et coudes par exemple). 

Certaines combinaisons ont des zips (fermetures éclaires) au bas de jambes et aux poignets afin de faciliter l’enfilage. 

Comment choisir la taille de sa combinaison

Pour convenir à la morphologie de chacun, des tailles précises et spécifiques sont disponibles en fonction des marques.

Dans une combinaison sans plis, à la bonne taille, la marche aquatique peut vous paraître plus agréable. Vous gardez de l’énergie en restant isolé au chaud tout en étant véritablement libre de vos mouvements. 

Les marques ont divisé les tailles classiques (S/M/L/XL) afin de proposer davantage de modèles. Voici un exemple de grille de taille de combinaisons Ocean Step :

Homme :

Femme :

La spécificité des coutures

Les coutures sont un élément primordial de votre combinaison. La durabilité et le confort de votre équipement dépend du système de couture utilisé. 

Les coutures à plat ou flat lock

Il s’agit d’une couture qui traverse littéralement la combinaison des deux côtés. Ce type de couture n’est pas étanche et laisse entrer de l’eau dans votre combinaison. 

Technique utilisée pour les complaisons entrées de gamme ou pour des sports de glisse où le pratiquant est moins au contact de l’eau (Kitesurf, Windsurf). 

Exemple de couture à plat (Flat lock)

Les coutures cousues collées ou glued and blind stich (GBS)

Dans les coutures cousues collées, les deux panneaux néoprènes sont d’abords collés  entre eux puis cousus de l’extérieur afin d’assurer une étanchéité maximale. 

Exemple de couture cousue-collée

Il existe d’autres techniques d’étanchéité comme l’utilisation d’un néo tape à l’intérieur de la combinaison. Une bande néoprène est placée au niveau des coutures à l’intérieur pour améliorer leur étanchéité, renforcer la structure et ainsi augmenter la durée de vie du produit. 

Pour qu’une combinaison soit durable, n’oubliez pas de l’entretenir! Pour cela, un rinçage à l’eau douce après chaque marche reste essentiel, sa longévité en dépend ! Il existe des shampoings désinfectants pour traiter vos combinaisons en enlevant les mauvaises odeurs et bactéries. 

Aussi évitez de laisser sécher votre combinaison de longe-côte au soleil ou sur un cintre cela altère les propriétés du Néoprène. 

Pour une marche aquatique agréable, choisissez une combinaison confortable sans plis, à votre taille en fonction de la température de l’eau dans laquelle vous allez longer.

En résumé, pour choisir votre combinaison, vous devez vous baser sur plusieurs critères :

  • L’épaisseur du néoprène
  • Le type de fermeture de la combinaison
  • La taille
  • Les coutures
  • Et bien sûr l’esthétique !

Laisser un commentaire