Quels sont les bons réflexes face à un danger dans le milieu aquatique ?

Quels sont les bons réflexes face à un danger dans le milieu aquatique ?

Que vous pratiquiez le longe-côte ou tout autre type d’activités nautiques, vous n’êtes pas sans savoir que le milieu aquatique est imprévisible. Il peut nous réserver des surprises aussi belles que dangereuses. Même en étant prudent, il peut arriver à n’importe qui de se retrouver dans une situation critique. Pour vous sauver ou sauver les autres du danger, il est important de connaître les gestes à adopter en cas d’urgence.

Le comportement à adopter si le courant vous emmène vers le large

Le danger le plus fréquent en milieu aquatique est le courant, il peut vous emmener au large et provoquer la noyade. La première réaction qu’ont la plupart des gens est de nager à contre sens du courant. Si les courants sont trop fort ce n’est pas du tout la bonne solution ! Vous allez vous fatiguer et commencer à paniquer ce qui va augmenter considérablement le risque de noyade.

La meilleure solution est de rester calme, respirer profondément afin de ne pas paniquer et nager perpendiculairement au courant pour se sortir de cette zone afin de rejoindre le bord un peu plus loin. Appelez à l’aide dès que possible surtout si vous ne savez pas bien nager. Le schéma suivant explicite bien le comportement à adopter :

Si vous ressentez de la fatigue et que vous ne vous sentez plus capable de nager, vous pouvez faire la planche. Dans la plupart des cas au bout de quelques minutes l’eau vous ramènera au bord. De plus, si vous ne savez pas bien nager, c’est la meilleur solution qui s’offre à vous.

Une fois sorti du courant nagez en diagonale par rapport à la rive, vous aurez moins de chance de retomber dans des courants d’eau.

Les gestes à adopter face à un malaise dans le milieu aquatique

Une personne faisant un malaise dans l’eau ne peut se sauver elle même. C’est pour cela qu’il est fortement conseillé de longer en groupe et notamment avec un animateur agrée qui aura les bons réflexes pour vous sauver. En toute logique, il faut ramener la personne sur le rivage avant d’effectuer le moindre soin. Dans le cadre où elle n’a pas avalé d’eau, suivez ces étapes rigoureusement :

  • Allongez confortablement la victime en veillant à ce que ses jambes soient étendues, puis desserrez ses vêtement s’ils l’empêchent de respirer convenablement.
  • Posez lui des questions, sur ce qui la gêne ou la fait souffrir et si elle prend des médicaments. Elle a peut-être oublié de les prendre, ce qui peut expliquer son état. Dans ce cas là, vous pouvez lui demander où ils se trouvent pour l’aider à les ingérer. Si ce n’est pas le cas et que vous ne connaissez pas la cause de son malaise ne lui donnez rien à ingérer.
  • Appelez les secours en composant le 15.
  • Vérifiez régulièrement si la personne respire correctement et si elle est toujours consciente. Si la victime dit avoir trop chaud découvrez la sans la bouger et dans le sens inverse si elle a froid couvrez la. Si la personne a des vomissements, mettez la en PLS (position latérale de sécurité). Cela consiste à la positionner sur le côté, la jambe supérieure croisée pour que le corps soit stabilisé, la bouche doit être ouverte et tournée vers le bas.

La crampe

Une crampe est une contracture musculaire temporaire et douloureuse. Elle peut survenir à n’importe quel moment et entraîner la panique chez la personne en subissant une dans l’eau. La meilleure solution si la crampe ne passe pas est de demander de l’aide ou de rejoindre le rivage par vous-même si vous vous en sentez capable. Bien entendu, il faut essayer de rester calme pour ne pas couler. La crampe la plus dangereuse est celle à la jambe car elle peut être très contraignante pour rejoindre le bord. Une fois sur le rivage, il faut étirer la zone où vous subissez cette crampe.

Détecter une noyade et sauver des vies

Une noyade se détecte de la manière suivante :

Si vous repérez l’un de ces signes et que la personne ne répond pas quand vous lui demandez si cela va, c’est qu’elle se noie. Dans ce cas, si vous vous en sentez capable allez l’aider. Au contraire, si vous n’avez pas la capacité physique de la secourir, ne vous jetez pas à l’eau vous risqueriez de vous noyer également. Appelez quelqu’un dans les alentours qui sera plus apte à agir tels que des MNS (maîtres-nageurs sauveteurs) s’il y en a.

Voilà le comportement à adopter pour ramener la victime sur le rivage :

Une fois la victime sortie de l’eau voici la démarche à suivre :

De multiples dangers existent, il arrive parfois que même notre vigilance face à ces dangers ne soit pas suffisante. C’est pour cela qu’il est important de connaître les gestes à avoir pour faire face à une situation d’urgence. Pour une pratique plus sûre et pour sauver des vies retenez bien ces conseils.

En résumé, vous avez pu découvrir :

  • Comment s’en sortir face au courant.
  • Quels gestes adopter face à un malaise.
  • Comment survivre à une crampe dans le milieu aquatique.
  • Quels sont les signes d’une noyade.
  • Le comportement à adopter pour sauver quelqu’un de la noyade.

Longeurs est le site référent dans le longe-côte, il vous informe sur la pratique, l’actualité et l’aspect santé de ce sport. Pour nous, la sécurité des longeurs est primordiale. Pour éviter les risques de noyade, nous vous conseillons d’utiliser les bouées Restube (article sur Restube). Petites et légères, elles vous aideront à flotter si vous êtes dans le besoin.

Laisser un commentaire